La contraception c'est mon affaire !

Résultat de recherche d'images pour "plaquette de pilule"


Je vous avez bien dit que je reviendrai avec un sujet moins fun et encore ce n'est que le début.

Il y a quelques jours, je suis allez passer un bilan de santé, et sur les nombreuses questions qui m'ont été posée, il y avait le fameux : "Prenez vous une contraception ?" Ce à quoi j'ai répondu non. Et puis vient le moment où la secrétaire lit les réponses et me dit "QUOI ? mais vous avez pas de contraception ? Vous avez bien fait de venir !" Why ? N'ayant pas envie de rentrer dans les détails et de lui expliquer toute l'histoire, j'ai pas menti, mais presque : "J'ai arrêter la pilule car on essaye d'avoir le 2 éme, c'est juste que là on fait une pause"  ce qui n'est pas totalement vrai, mais c'est pas entièrement faux non plus. (Les retardataires ->  ici )

J'ai dit ça pour éviter les questions, mais si j'avais eu le cran, je l'aurai envoyer balader en disant que je suis majeure, que j'ai toute ma tête et que j'ai pas à me justifier. Pourquoi tout de suite en faire un drame ? Ma situation de famille est inscrite sur le questionnaire "25 ans, En couple, 1 enfant". Pourquoi ne pas avoir penser que si j'avais pas de contraception c'est peut-être qu'on tenter le 2éme ? Ou alors j'aurai pu avoir un problème de santé qui fait que je ne supporte aucune contraception. Enfin y'aurai pu y avoir des milliers de raisons, et le minimum syndicale ça aurait été de me le demander avant d'en faire un foin ou alors de pas poser de questions du tout. 

De plus, je suis largement adulte et je suis bien informée sur le sujet alors merci, je connais les risques, j'ai bien vu les pubs qui dit que le retrait n'est pas un mode contraception. Si même en ayant arrêter les essais, j'ai choisis de ne pas reprendre la pilule, c'est mon affaire. Doudou était prévenue dès le début "Tu veux plus de bébé, Ok, mais jt'avertie il est hors de question que je reprenne quoi que ce soit" il est d'accord et c'est tout ce qui compte. Et là vous allez vous demander pourquoi, j'ai choisis de m'en passer ? Parce que je suis un peu naïve sur les bords et j'espère toujours trouver du boulot d'un moment à l'autre et qu'on relance la machine. De plus, mes règles ont mis plusieurs mois à se réguler et à chaque fois j’espère que le retard soit dû à une grossesse et je ne veux pas revivre ça. Et puis, prendre une contraception, l'arrêter, en reprendre pour quelques mois puis re-arrêter, c'est un peu lourd, et je refuse d'infliger ça à mon corps.


Et puis admettons que notre méthode naturelle faillisse et que je tombe enceinte, ça fait quoi ? On est des adultes ayant toutes leur facultés mentales, on a un toit sur la tête et déjà un enfant, donc je pense qu'il y a pire comme situation pour accueillir un nouveau né ! Alors bien sûr l'idée n'est pas de provoquer une grossesse accidentelle, loin de là, et je ne suis pas non plus entrain de prôner la non contraception. Au contraire je pense qu'il est primordiale de se protéger, et d'ailleurs si j'arrive un jour à avoir le saint graal, après sa naissance je serai ma première à réclamer une contraception. Je dis juste que j'estime ne plus faire partie de la tranche d'âge à qui il faut faire la morale. Encore une fois je suis très bien informé sur le sujet, je connais les risques éventuels et j'ai fait un choix réfléchis en toute connaissance de cause. Je pense qu'il serait plutôt judicieux de concentrer ses efforts sur les ados, car tout le monde n'a pas des parents assez ouverts pour pouvoir en parler, et au risque de choquer, une grossesse à 14/15/16 ans ce n'est pas la même chose qu'a 26.

Combien de fois dans les reportages sur les mères ados j'ai entendu "Oh mais je croyait pas qu'on pouvait tomber enceinte dès le premier rapport, parce que ce chanteur il a mis des années !" ou encore "Mes parents m'avaient dit que si j'embrassait pas sur la bouche, je pouvais pas tomber enceinte". Je ne sais pas si ça se fait ou non, mais si c'est pas le cas, ça aurait été bien de mettre en place des ateliers de prévention dans les collèges et lycée pour expliquer aux jeunes quels choix de contraception ils ont, comment se le procurer, quel spécialiste consulter, quels sont les riques... Alors qu'on s'occupe un peu des jeunes et qu'on laisse mon corps en paix ! Je suis adulte et libre de mes choix.


Et vous pour quel mode de contraception avez vous opter ? Avez vous déjà eu des soucis avec les médecins à ce propos ?

Commentaires

  1. Qu'est-ce que ça m'énerve, ces réflexions sur la contraception ...

    Je crois que tu le sais, je suis une adepte de la contraception naturelle. Depuis 4 ans, et jamais eu aucune frayeur. Mais là n'est pas le débat, toutes les méthodes ont leur faille.

    Le débat c'est : pourquoi vouloir imposer une méthode de contraception aux femmes, forcément ? Une méthode dite "fiable" qui plus est, donc soit : pilule, stérilet, implant.

    En gros, il existe des tonnes de contraceptifs non permanents qui fonctionnent (préservatifs, cape et tant d'autres) mais non, il faut obligatoirement qu'une femme en prenne un permanent. Or, c'est comme pour tout. Peu importe la méthode, il faut le faire correctement pour que ça marche. Peu importe la méthode, il y a toujours un risque.

    Les femmes, peu importe leur situation, leurs caractéristiques propres, s'entendront toujours dire qu'elle sont inconscientes si elles utilisent des méthodes alternatives (mais efficaces) voire qu'elles l'ont bien cherché si elles vivent une grossesse non désirée. Et ça me rend dingue !

    J'ai une copine hyper-fertile. Peu importe les précautions qu'elle prend, elle a toujours la trouille d'être enceinte après chaque rapport. Ca me tue quand elle me raconte comment la traite le corps médical. Et après, quand elle demande quelque chose de définitif, on lui dit non ...

    Ma méthode de contraception naturelle rebute particulièrement les médecins. Alors je n'en parle plus. J'en ai marre de me faire insulter et rabaisser. Quand on me demande si je prends la pilule, je ne mens pas. Quand on me demande ce que j'utilise, je leur réponds que je n'aime pas le sexe. Ca leur cloue le bec, c'est radical.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les médecins ne sont vraiment pas humains par moment, ils t'imposent le truc qu'on leur a appris à l'école et puis basta. Je te comprend ce que tu ressens, UNE fois j'ai oublié la pilule, alors je suis aller chercher la pilule du lendemain et lors d'une consultation j'ai demandé à ma généraliste au bout de combien de temps il fallait que je m'inquiète si je voyais pas mes règles arriver, elle m'a fait la leçon en me disant que la pilule du lendemain n'était un mode de contraception ! Sans rire ?

      Oui je me rappelle de ton article, et si ca marche pour toi et que ça vous va à tous les deux pourquoi vous en priver ? Comme tu l'as dit, toute méthode à ses failles, la pilule n'est pas fiable à 100%, le préservatif peut lâcher, et une de mes amies à eu son 3éme parce que son stérilet à bouger...

      Etre hyper-fertile ça doit être très pesant quand même, vivre avec cette épée de Damoclès permanente au dessus de la tête...

      Supprimer
  2. Non mais c'est clair, et de quoi je me mèle ?! moi aussi ça me rend folle ! On peut quand même encore faire ce qu'on veut sur le sujet ou ça là aussi il faut rendre des comptes ??!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jt'avoue que plus je vois de médecins différents, plus je me demande si on encore notre mot à dire sur NOTRE propre santé !

      Supprimer
  3. Ha Ha moi aussi j'ai le droit à ces commentaires, mais je m'en fous royalement. C'est mon corps et je fais ce que je veux. Je ne prends plus la pilule depuis au moins 8 ans (et c'est pas pour ça que je suis tombée enceinte)et je n'utilise plus de tampons ou de serviettes, mais des coupes menstruelles. Forcément, on a toujours des réflexions, mais perso mon corps n'est pas une poubelle et je suis encore libre de choisir ce que je décide d'y mettre ou pas. Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, chaque femme à une méthode qui lui convient le mieux ! Le plus important c'est que ce soit ton choix, et que tu te sentes bien ! Les autres ont s'en fou :)

      Bonne journée à toi aussi ! :)

      Supprimer
  4. Je ne comprends vraiment pas sa réaction. Chacun fait ce qu'il veut après tout et tu as bien l'âge pour décider par toi même il me semble... J'hallucine!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement et j'avoue que ça m'a énervée. J'ai eu l'impression d'être prise pour une enfant !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire