Cette césarienne que j'ai mal vécu

Résultat de recherche d'images pour "césarienne"

Quand je suis tombé enceinte de ma fille, mon premier sujet de recherche à été l'accouchement. C'est un moment que j'appréhendais un peu, j'avais une idée très vague du déroulement et j'avais cette peur de ne pas y arriver, de ne pas savoir comment pousser.

En fin de grossesse, la gynécologue de l’hôpital s'est légèrement inquiéter, car les mesures annoncer un gros bébé mais elle m'a assurer que visuellement ça avait l'air de passer et je l'ai cru, après tout c'est elle le médecin.

Le jour J  le travail à durer longtemps, ça stagner, j'ai eu une montée fièvre et Bichette commençait à très mal supporter les contractions, alors le verdict est tombée : il fallait faire une césarienne. Sur le moment j'ai pas vraiment réaliser ce qui se passait car j'étais fatiguée, et j'avais qu'une hâte, c'est serrer mon bébé tout contre moi. C'est un peu plus tard, quand j'ai eu le temps d'y repenser j'ai commencer à ressentir de la tristesse. J'étais heureuse d'avoir enfin mon bébé, mais quelque chose me gênait : j'avais la sensation de ne pas avoir accouché. Je le savais, mais j'avais pas ce sentiment de délivrance, qu'on est censé ressentir au moment de la naissance de son enfant.

Pendant de longs mois, j'ai eu comme un sentiment d'échec, l'impression que c'était de ma faute, que c'est moi qui avait "mal fait mon travail". Pourtant je connaissais les causes de la césarienne, on m'a dit que c'était parce que ma fille était bloqué, parce qu'elle avait la tête vers le haut, ce qui fait qu'elle ne pouvait pas s'engagée et c'est d'ailleurs pour ça que je ne remet pas en cause la décision de la césarienne. Le personnel médical n'a pas prit cette décision sur un coup de tête, j'ai quand même passé de longues heures sans que le col ne bouge, ils ont vraiment attendu que cela devienne inévitable avant de me faire une césarienne en urgence.

Mais le problème il vient de là : c'est le côté "en urgence" qui fait que je n'était pas préparée. En fait, à aucun moment je me suis dit qu'il était possible que j'accouche par césarienne, tout simplement parce qu'a aucun moment dans ta grossesse on t'en parle, a moins qu'il ne s'agisse d'une césarienne programmée, mais je trouve que le tort vient de là. On est pas assez préparer à cette éventualité, les médecins se contente de faire leurs examens et puis basta. Les sites parlant d'accouchement, les cours de préparation à la naissance, tous te parleront de voie basse mais jamais de césarienne, ce qui fait qu'on ne s'imagine pas que ça puisse nous arriver, et si c'est le cas, on fini déçu.

Bien sur, on ne peut pas nous parler de toutes les complications possibles et inimaginable qui peuvent subvenir au cours d'une grossesse car ce serait un coup à ce qu'on ne dorme plus pendant 9 mois, mais il serait bien que quelqu'un prenne le temps de nous dire "Oui souvent on accouche par voie basse, mais il se peut qu'il faille vous faire une césarienne pour des raisons X ou Y, il se peut qu'il faille vous déclencher mais ne vous inquiéter pas, ce n'est pas un drame !". Je pense qu'il devrait y avoir un gros travail de ce côté là.

Il m'a fallu de très longs mois pour ne plus avoir honte de dire "J'ai accouché par césarienne", et ne plus le vivre comme un échec.  Malgré tout, ça reste quelque chose qui me travaille pour le jour ou je serai à nouveau confronté à un accouchement, et je sais qu'au moment ou une 2éme s'annoncera, j'y serai mieux préparer, et je prendrai le temps d'en parler à la sage-femme. En revanche, quand j'entend encore des gens dire que c'est un acte de confort, ou qu'ils s'imagine qu'on accouche sans effort, ça me révolte.

Comment avez-vous vécu votre accouchement ? Y'a t-il des choses que vous aimeriez changer ?







Commentaires

  1. Je comprends complètement ce sentiment...
    Ici pas de césarienne mais un accouchement difficile avec des urgences à gérer et on a l'impression de passer à côté, qu'on nous a volé ce moment...
    Je te souhaite un jour, de vivre les choses plus sereinement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on a souvent un accouchement idéal en tête, et quand ça ne se passe pas comme prévu, on le vis souvent mal. J'espère que tout se passera comme tu le souhaite pour la choupette :)

      Supprimer
  2. Je me doute que cela n'a pas du être évident à vivre. Moi c'est pour mon premier.. Normalement, on te fait passer un scan du bassin pour voir si bébé arrivera à passer. J'ai eu une amie à qui ils l'ont fait. Moi, ma gynéco a jugé qu'il fallait le provoquer parce qu'il était estimé à 3kg800 pour la naissance. Donc j'ai suivi comme un mouton sans rien dire.. J'étais déçue de ne pas avoir accoucher naturellement.. Mais je me suis rattraper pour mes précédents accouchements.. J'espère que si tu revis une grossesse tu pourras vivre un bel accouchement :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) C'est pas toujours évident de s'opposer au médecin, on se dit que souvent ils savent ce qu'ils font, et ont les suit. C'est avec le recul ou en parlant à d'autres qu'on se dit qu'en fait on aurait pu se faire entendre.

      Supprimer
  3. Tu l'as mal vécu et cela peut tout à fait se comprendre ! Je pense que cela aurait été pareil pour moi... Pour mon premier, j'y ai échappé de peu. Comme il était prématuré et qu'il commençait à y avoir des anomalies du rythme cardiaque, ils se préparaient à me faire une césarienne en urgence. Et puis au final ils sont entrés dans la chambre et m'ont dit "bon allez, on va quand-même essayer de pousser !" Le "quand-même" m'a fait comprendre que j'ai eu chaud... Au final, avec l'aide d'un petit forceps (comme ils ont dit) mon fils est sorti 5mn plus tard. Par contre, il a ensuite été emmené par le SMUR pédiatrique dans un autre hôpital et je ne l'ai revu que le lendemain après-midi (j'ai accouché vers 19h)... S'en est suivi 3 semaines de néonat', mais ça c'est une autre histoire... Pour ma fille en revanche, tout est allé très vite ! A peine arrivée à l'hôpital qu'ils m'ont dit que mon col était déjà ouvert à 9 et qu'on allait s'installer en salle d'accouchement. J'aimerais que mon dernier accouchement soit pareil et je t'avoue que je redoute vraiment la césarienne pour clôturer mes 3 grossesses... J'y pense de temps en temps et je me dis que je le vivrais mal, surtout pour la cicatrice. Surtout qu'après une césa' tu restes plus longtemps à l'hôpital c'est ça ? Je n'ai jamais aimé mes séjours à la Maternité, à chaque fois je languissais de rentrer chez moi et de retrouver mon confort et mes habitudes ;-) Par contre, j'avais demandé à ma sage-femme de me parler de la césarienne durant mes cours de préparation à la naissance et elle avait répondu à toutes mes questions pour me rassurer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine même pas ce que ça doit être d'être séparé de son enfant juste après sa naissance, ça doit être terrible :( Heureusement que tout s'est bien passé pour ta fille :) Après oui en cas de césarienne c'est 5 jours à la mater :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire