Mes grands moments de honte

Résultat de recherche d'images pour "avoir honte"


Je profite un moment d'accalmie pour revenir avec un article tout en légèreté et vous faire partager ces moments ou je suis passé pour une quiche, et j'aurai rêver d'aller me cacher dans un trou.



- Quand j'ai dit "C'est pratique les interrupteurs sont tous en hauteur à la maison !" et on m'a répondu "Oui comme partout" : Effectivement si les prises peuvent être au ras du sol c'est rarement le cas des interrupteurs. 


- Ce moment ou il fallait pas rire : La dernière fois une collègue fait une blague et ça m'a fait rire. Mais au regard que m'ont lancé les autres, apparemment fallait pas, et j'ai toujours pas compris pourquoi d'ailleurs.


- Lorsque j'ai dit quelque chose qui fallait pas : Une collègue me confie que son frère est décédé y'a un an et que depuis elle fait des cauchemars toutes les nuits. Le lendemain, a force de passer 7h par jour à faire des trousses, je lui sors en plaisantant : On va finir par en rêver toute la nuit ! ce à quoi elle me répond "A choisir je préférerai !" Oups...


- Lorsque je me suis renversée un plat sur le pied, et au boulot bien sur : Je suis appellé sur une crèche pour faire un remplacement d'une journée. J'arrive à 11h je commence à sortir les plats du four à 11h30 et BAM je me le renverse sur le pied. Et puis bien sur y'avait pas de rab, alors je vous raconte même pas le bazar que ça a été.


- Quand j'ai manqué d’assommer le patron : Je prend des cartons au sol et comme ils étaient lourd, je prend de l'élan pour me redresser. J'ai pas vu que le directeur était derrière et je suis passé à 5cm de l’assommer. 


- Le jour ou j'ai manqué de discrétion  : On devait passer entre plusieurs palettes très rapproché à cause du manque de place au stock, alors en plaisantant j'ai dit tout haut tout fort à une collègue, en rigolant : "Quand je te dit qu'il faut pas être gros ici !" J'ai levé les yeux et vu le directeur juste en haut. Re Oups...


- Quand j'ai raté mes couleurs : Vous vous rappellez des Colors Pulse ?  Quand j'étais ado j'ai voulu en faire, car j'assumais pas d'être blonde et mes parents ne voulaient pas que je me teigne les cheveux, alors les colorations temporaire étaient un bon compromis. J'ai commencé avec un choco choc censé me rendre châtain.... Mais je suis devenue rousse ! Une fois ma couleur retrouvée, j'ai retenté l'expérience avec un noir violine. J'avais de magnifique reflets violets au soleil.... mais qui se sont estompés au fil des lavages et sont devenus gris.  


- Lorsque que j'ai fait une belle frayeur à une maman : Au centre aéré une dame arrive pour chercher son fils "Bonjour je viens chercher Arthur" "Mais il est déjà partit avec sa maman" "Mais c'est moi sa maman !" et j'ai insisté un moment et elle aussi. Puis le petit garçon est arrivé, je l'ai juste confondu avec un de ses camarades qui lui était bien partit avec sa maman.


- Quand j'ai ouvert le paquet de pâtes à l'envers : C'était au début de notre relation, mon copain venait manger à mon appart pour la première fois, et il m'avait ramener un paquet de pâtes. J'étais tellement stressée que j'ai ouvert le paquet à l'envers et j'en ai mis partout. 4 ans après j'en entend encore parler.

- Lorsque j'arrive sur un nouveau poste : "Bonjour c'est mon 1er jour je suis au service programmage !" "Désolé on a pas ça ici madame" Oui effectivement appro-ramasse ça sonne pareil au téléphone


Et en bonus une phrase stupide qu'on m'a dite : C'était lors d'un entretient avec une directrice de crèche, elle me demande de me présenter, je lui donne mon prénom et lui dit que j'ai 25 ans. Quelques minutes plus tard, elle me demande si j'ai des enfants, alors je lui dit oui une fille. Et là elle me demande "Elle a moins de 16 ans ?"
Euh voyons voir petit calcul rapide, j'ai 25 ans, si ma fille en avait 16 ça voudrait dire que je l'ai eu à 9 ans. Un peu précoce vous trouvez pas ?



Je crois que c'est tout pour le moment, mais étant une catastrophe ambulante, je risque d'en refaire un autre un de ces jour !

Quel a été pour vous votre plus grand moment de solitude ?




Commentaires

  1. Des moments de solitude, j'en ai à la pèle! Le dernier date d'il y a quelques jours: j'ai croisé une maman à l'école de Chucky. La dernière fois que je l'avais vue, elle était enceinte jusqu'aux dents. C'est donc tout naturellement que je lui lance: "Alors, c'est pour bientôt?".
    " Ben, en fait, j'ai accouché il y a un mois déjà!"
    Oups.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Énorme ! (sans mauvais jeux de mots :) ) Elle a du se sentir bien vexée la pauvre, mais on peut pas t'en vouloir, c'est comme en début de grossesse ou le doute est permis. Elle devait avoir encore un sacré ventre si tu l'as cru encore enceinte.

      Supprimer
  2. Je suis contente de te revoir par ici !
    Je suis la pro de la gaffe en général, je peux être une vraie catastrophe ambulante.
    En ce moment, je n'arrête pas d'appeler le copain d'une amie du prénom de son ex et plus je me fis "fais gaffe", plus je gaffe, un calvaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Mdr t'es pour la paix des ménages toi ! Au pire tu mets ça sur le compte des hormones, personne ne t'en voudra;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire