L'affaire de la caisse prioritaire

Afficher l'image d'origine 

En exclu pour vous mes jeunes ami(e)s, je sors de ma tanière et reprend le clavier le temps d'un article, pour bien entendu pousser mon petit coup de gueule ! (Ça change n'est ce pas ?)

Ce matin je suis allé faire mes courses dans une grande surface, et au moment je passé en caisse, je prend la plus près de moi et la moins bondée : La caisse prioritaire !
Celle réservée aux personnes handicapées, et aux femmes enceintes et peut être même aux mamans avec des enfants en bas âge, mais à me confirmer.

Pendant que je dépose mes courses sur le tapis, j'entends une dame derrière moi qui dit :
"Ah mais mince, j'ai pas la carte prioritaire"

Alors je me retourne, et je la vois accompagné d'un papi qui tiens à peine debout.
C'est donc tout naturellement que je lui dit :

"Vous voulez passer, madame ?"
"Mais non j'ai pas la carte, tant pis"
"C'est pas grave, passez quand même, c'est pas un soucis !"
"Mais non, je vais attendre !"
"Vous êtes sûre ? Car j'ai un caddie archi plein"
"C'est pas grave, moi aussi"
"Bon d'accord"

(je vous met tout le dialogue pour que vous compreniez que j'ai bien insisté !)

Je continu de décharger mes courses, et je l'entends qui parle à ma fille. Bon jusque là rien d'anormal. Je regarde derrière moi et une dame arrive avec un enfant en fauteuil roulant, je lui propose de passer, elle accepte en me répondant un "Oui, merci" assez sèchement. Certes, elle a la priorité et pas moi, mais un ton un peu plus chaleureux n'aurait tuer personne.

Et c'est là que la dame du début se met à râler, (oui y'a beaucoup de dames) en disant qu'il y a des abus, que tout le monde n'a pas la carte. Je me retourne, et elle me dit "Mais c'est pas pour vous !" Je continu mon affaire (Bah ouais, mon chariot était bondé je vous rappelle) et au moment de payer, elle se rapproche de la caissière et lui tape un scandale en disant que les priorités ne sont vraiment pas respecté, et reviens encore et toujours sur son affaire de carte.

La gentille caissière lui répond gentiment qu'elle peut pas vérifier les cartes de tout le monde et me demande si moi je l'ai. Je lui répond que non, mais que je lui est proposé 3 fois de passer.
Et là, la vieille répond :

"Oui mais, elle avait déjà déballer ses affaires !"

Et j'avais même pas fini de ranger ma carte de crédit, qu'elle m'a presque poussé dehors. Et au moment de partir, je l'entends qui refuse de laisser passer une femme enceinte jusqu'au cou en sortant la fameuse carte.

 WTF ?????

J'ai été ultra vexée, car même si je ne suis pas handicapé, ni enceinte et que je peux tenir debout, j'utilise quand même ces caisses MAIS je fais ultra attention aux personnes prioritaires ! J'y met un point d'honneur, car déjà je suis bien élevée, et j'ai toujours laissé ma place aux personnes âgées dans le bus, et j'ai été enceinte, et je vous dire que j’appréciai quand une personne voyait mon gros bidou et me laisser passer.

Car ça n'a pas toujours été le cas :

(Ahahahah vous croyez que c'était terminé n'est ce pas ? Bah non moi je suis du genre à écrire des pavés pour déballer ma vie)

Enceinte de 6 mois, habillée avec haut près du corps, je me présente à la caisse prioritaire avec quelques bricoles. Une homme arrive avec un bidon d'huile, et s'excuse en me demandent si ça me gêne pas qu'il passe devant moi.

Non aucun soucis (pour de vrai). Pour un litre d'huile on va pas chipoter, il aurait eu un chariot bondé je dis pas, mais là... Au moment ou c'est mon tour, la caissière me regarde à peine, ne m'adresse même pas la parole et se tourne vers l'homme en fauteuil roulant derrière moi.

"Vous voulez passez monsieur ?
"Oh bah non, je vais attendre comme d'habitude.."

Re-  WTF ??

Il me semble qu'on est autant prioritaire l'un que l'autre, pourquoi lui plus que moi ? 

Un moi plus tard, en plein moi d'août, magasin différent, je me présente à nouveau à ces fameuses caisses prioritaire, qui bien sûr était bondé. J'attends patiemment mon tour car il n'y avait que des personnes âgées devant moi, et je culpabiliser de leur passer devant.

10 mn plus tard, je vois que la caissière me regarde, une fois deux fois. Elle arrive vers moi, j'ai pensé que c'était pour me proposer de passer. Nan, c'était pour me dire :

"Désolé mais je ferme"

Bah ouais l'heure de la pause déjeuner quoi. J'avoue que j'ai eu la haine de me la faire fermer au nez.

Et encore, avec ce genre de caisse on peu toujours revendiquer la priorité, mais quand t'es "juste" enceinte, c'est mal vue car "t'es pas handicapée" (c'est pas mes mots !)

Nan mais j'ai déjà des problèmes de dos de base (scoliose + lordose) qui fait que j'ai souvent mal, alors vous pensez bien qu'enceinte ca s'est pas arrangée et en plus, à 4-5 mois de grossesse j'avais régulièrement des pointes au ventre quand je marcher trop longtemps, donc besoin de faire souvent des pauses...

L'autre problème, c'est que dans les magasins de vêtements par exemple, ces caisses n'existent pas, donc personne n'a la priorité.

Je me rappelle une fois (encore une anecdote ??? Et ouais),  j'étais aller faire les derniers achats pour la naissance de chouquette à 8 mois et demi de grossesse, et n'étant pas très en forme ce jour là, j'y étais aller avec ma mère. Au moment de passer en caisse (encore et toujours) il y avait une femme devant moi qui avait du gagner au loto, car elle avait dévalisé le magasin.

"Alors, ça vous le mettez sur un compte, et ça sur un autre"

Et là ma mère qui dit tout haut, tout fort :

"Et y'a pas de priorité ici pour les femmes enceintes ???

Et comme la vendeuse ne l'avait pas entendue, elle l'a répété encore plus fort.  (Pour ça je tiens pas d'elle, j'ai hérité du côté discret de mon père)

Jackpot, elle a attiré son attention. La vendeuse me regarde toute gênée en me disant

"Vous voulez passer ?"

J'ai accepté car j'étais malade ce jour là, mais je savais plus où me mettre, j'ai eu la honte de ma vie !

Heureusement qu'il existe des gens sympathiques qui me laisser passer même si il n'avaient aucune obligation !

Quels sont déboires avec ces fameuses caisses ?


Commentaires

  1. Mes déboires ? je suis enceinte jusqu'aux yeux, on ouvre une caisse (je suis au milieu d'une file et la caissière me dis clairement de venir à la nouvelle caisse). Je me fais doubler par une dame qui sort de je ne sais où. La caissière la sert (je suis une baleine, je le rappelle, j'ai du mal à courir ^^) et je râle ouvertement en disant que ce n'est pas facile de me déplacer et là, la cliente qui m'est passée devant se met à m'engueuler parce qu'elle a un enfant handicapé (qui attend avec son papa dans la galerie commerciale c'est à dire genre à 100 m des caisses...) C'était il y a 8 ans et demi... je ne l'oublierai jamais ! Je n'ai rien compris à l'histoire... J'étais crevée, je gérais toute seule une fin de grossesse... si je n'avais pas eu absolument besoin de mes acahts je pense que ce jour là, je serais partie... (bon, c'était peut-être les hormones aussi ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si son gosse est pas avec elle, elle avait aucune raison de te passer devant, et d'ailleurs même si il l'avait été, t'es en fin de grossesse donc tu avais tout à fait le droit de réclamer ta priorité !!! :) Elle a oublié ce que c'était d'être un bibendum ou quoi ??

      Supprimer
    2. voici l’ordre de passage prévu par la loi : l’Arrêté du 1er août 2006 en son article 19 précise que le nombre minimal de caisses adaptées est de une caisse par tranche de vingt, arrondi à l’unité supérieure.

      Les caisses adaptées sont conçues et disposées de manière à permettre leur usage par une personne en fauteuil roulant. Elles sont munies d’un affichage directement lisible par l’usager afin de permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de recevoir l’information sur le prix à payer.
      Les caisses adaptées sont réparties de manière uniforme.réduite. Lorsque ces caisses sont localisées sur plusieurs niveaux, ces obligations s’appliquent à chaque niveau.
      Et enfin et surtout :
      – elles doivent être aménagées, accessibles par un cheminement praticable et l’une d’entre elles doit être prioritairement ouverte.
      – ces caisses « dédiées » sont ouvertes à TOUS, mais il est demandé aux clients de laisser passer devant :

      les personnes en fauteuil roulant
      les personnes diminuées physiquement (handicap moteur, personnes âgées)
      les femmes enceintes
      pour la carte priorité femme enceinte voici les lieux ou elle elle vous donne la priorité
      – carte de la CAF n’a pas la même valeur que celle d’une carte d’invalidité ou de priorité pour personne handicapée, pour preuve voici a quoi elle donne droit la carte de la caf : Cette carte permet d’obtenir un droit de priorité pour l’accès aux bureaux et guichets des administrations et services publics et aux transports publics.. Voici le lien https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15066 les personnes handicapées sont prioritaires de par la loi pour les femmes enceintes c'est une faveur commerciale

      Supprimer
  2. Ce n'est pas vraiment aux caisses que j'ai des problèmes moi, c'est plus dans les bus pour les places prioritaires. J'ai une double maladie, mucoviscidose + endométriose, et je suis donc trèèèès souvent fatiguée, trop pour passer tout mon trajet debout. C'est reconnu médicalement, j'ai ma carte de priorité et tout.
    Mais le truc de fou, c'est que les gens ne veulent JAMAIS laisser la place. Mes maladies ne se voient pas, à chaque fois c'est le même manège, je me fais toiser de haut en bas, la personne examine ma carte comme si je lui en présentais une fausse, me jette un regard mauvais... ensuite c'est quitte ou double, certains refusent en disant que j'ai une fausse carte (wtf ?), d'autres se lèvent en prenant touuuuut leur temps, pour bien me montrer que je les fais chier.
    J'ai aussi droit au coup de la priorité parmi les priorités... il m'est arrivé de me faire demander ma place lorsque j'étais assise par une autre personne handicapée ou âgée... lorsque je présente ma carte à mon tour, j'ai eu plus d'une fois le coup du "oui mais je suis plus handicapée que vous" ou alors "j'en ai plus besoin que vous". Euh, vous êtes qui pour juger ? Sans compter qu'il y a plein de valides autour qui pourraient laisser leur place pour éviter qu'une handicapée doive laisser sa place à une autre handicapée... mais non tu penses bien.
    Une fois j'ai eu une mamie qui a crisé pendant 10 minutes pour avoir MA place parce qu'elle voulait être dans le sens de la marche, malgré le mec qui s'était levé pour lui laisser la sienne.
    Les gens sont parfois tordus... bref, c'était un pavé :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu as eu raison de l'écrire ^^ Ne te gêne surtout pas ;) Je suis désolé pour tes maladies :( C'est vraiment dur... Mais c'est vrai que pour la plupart des gens, tant que t'es pas en béquille ou en fauteuil roulant, t'es pas handicapé donc tu peux rester debout ! Alors que pourtant il existe une multitude de raison qui font que pas forcément, comme tu l'as si bien dit :)

      Supprimer
    2. @Louanne Dac29 septembre 2016 à 13:04
      'ailleurs même si il l'avait été, t'es en fin de grossesse donc tu avais tout à fait le droit de réclamer ta priorité (faux pour les femmes enceintes ce n'est pas un droit mais une faveur, les personnes handicapées sont prioritaires sur les femmes enceintes de par la loi. si une personne enceinte ou valide refuse il risque une amende de 35000€ et/ou 5 ans de prison.!!! :) Elle a oublié ce que c'était d'être un bibendum ou quoi ?? Et vous savez vous ce que peut ressentir une personne handicapée????? Comparons ce qui est comparable SVP.

      Supprimer
    3. Si tu nous dit ça, c'est que je présumé tu es ou à été l'un ou l'autre...Car désolé mais en fin de grossesse TOUT te pèse et rester debout longtemps devient très gênant... je pense qu'on a autant la priorité que les personnes handicapé

      Supprimer
    4. @Louanne Dac5 janvier 2017 à 16:31 je suis handicapée depuis 10 ans j'ai un fils de 20 ans (grossesse a risque arrêtée a 4 mois et demi, plus de gros problèmes familiaux.Alors la différence (surtout la douleur) je connais. bonne soirée sylvie

      Supprimer
  3. Le drive ou les courses en ligne, y a que ça de vrai !
    avec ou sans priorité. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bien pratique :) Mais comme je suis au chômage, les courses me font un prétexte pour sortir et voir du monde ^^

      Supprimer
  4. Pareil avec un enfant handicapé en poussette quand il était assez petit pour être dedans, le handicap ne se voyait pas mais il ne peut/ne sait pas marcher, mais les gens disaient que je l'avais trop gâté ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont casse pied aussi avec les poussettes, handicapé ou pas, tu es libre de mettre son enfant dans la poussette ! Arg de quoi ils se mêlent ?

      Supprimer
  5. On m'a rarement laissé passer à la caisse lorsque j'étais enceinte, j'en ai gardé u très mauvais souvenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes les gens sont pas toujours courtois avec les femmes enceintes

      Supprimer
  6. Maintenant que j'attaque une grossesse, je verrai comment ça marche par chez moi lol
    Mais pour la petite anecdote qui n'est pas de l'ordre de la grossesse :
    C'est avec ma mère qui n'est pas âgé mais souffre fréquemment de lumbago et détient une carte "station debout pénible".
    A l'occasion des courses pour le repas de Noël, nous sommes à 4 moi elle, mon frère et ma soeur et nous présentons à cette caisse. Bien évidemment il y a la foule partout, les gens nous laissent passer sauf une dame devant qui fait limite du collé-serré avec la dame qui se trouve devant elle (ne risquons pas de perdre du temps).
    Je précise que ma mère sort le moins possible sa carte, uniquement quand vraiment elle ne peut pas et ça l'a fait toujours pleurer parce qu'elle a honte :(
    Nous avons le scan achat qui est aussi un gain de temps pour les courses ce qui dans notre cas était non négligeable, la morphine ne suffisant plus de toute manière à calmer les douleurs. Bref. J'arrive devant la caissière de la caisse prioritaire qui me dit "on ne prend pas le scan." Pardon ? Je pense avoir mal compris. Donc je lui demande s'il faut choisir entre avoir le scan ou un handicap. Elle appelle la caisse centrale et de loin en arrivant, la dame me fait signe d'aller à la caisse scan.
    Et là, j'ai littéralement tapé un scandale et j'ai gueulé dans la moitié de l'allée en demandant s'il fallait réellement choisir entre être handicapée ou prendre le scan ! (ma mère était partie dans la voiture ne tenant plus debout)
    Finalement Mme a rien dit sauf à la caissière (toute penaude et en même temps je ne lui en voulais pas à elle, elle a été très sympa) de passer le scan. Ben oui !!!
    Ce jour là j'aurai défoncé tout le monde s'il avait fallu. Clairement parce que j'ai trouvé ça honteux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as eu raison de pousser la gueulante !! tu ne devrais pas à avoir à choisir !

      Supprimer
  7. Oh la la un article sur les caisses prioritaires, j'ai été obligée de le lire !!! J'en ai souffert quand j'étais enceinte, mais vraiment. Les gens sont égoïstes et hypocrites. Mais contrairement à toi, mon ventre ne se voyait pas, pourtant j'en souffrais, ça m'arrivait d'avoir des contractions dans les magasins. La liste serait trop longue, mais une remarque d'un pauvre type (désolée mais il n'y a pas d'autre mot pour le décrire) restera dans ma mémoire à tout jamais. A la caisse prioritaire, il a dit "Ah vous les femmes, vous savez profiter de votre condition". Juste lol. Bref, ces histoires de caisse prioritaire, c'est vraiment une grosse blague

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah tu sais quoi, la prochaine fois qu'un abruti fait une remarque comme ça,tu lui met un sac de farine d'au moins 5 bon kilos au niveau du ventre, et qu'il fasse toutes ses activités avec et on verra si après on en profite lol

      Supprimer

Enregistrer un commentaire