Ces choses qu'on fera différement avec le 2éme (ou pas)

 http://www.mamanpourlavie.com/uploads/images/articles/file_main_image_3334_1_routine_autre_enfant_01_3334_cache_640x360.jpg


Je sais que le titre est évocateur, mais non toujours pas de grossesse sous le soleil. (Bah oui, j'habite dans le sud, je te rappelle ;) ) Je voulais faire cet article maintenant justement, car de un : Ce sera le dernier qui parle d'envie de bébé avant que je vienne vous annoncer une bonne nouvelle (ou un problème), et en deux : Comme ça englobe aussi la grossesse, ça permettra de comparer le moment venu, voir ce que j'ai ou non respecté, par rapport à ce que je voulais de base.


Pour la première, je m'étais pas vraiment trop posé de question, j'étais plus préoccupé par la grossesse en elle même et surtout l'accouchement, donc on a laissé faire les choses, et on y est allé "au feeling". Mais si l'expérience m'a bien apprise une chose, c'est qu'il y a des erreurs qu'on ne commettra pas deux fois !

 

Ce qu'on ferra différemment :

 


  •  On ne souhaite voir personne le jour de l'accouchement : Pour la grande, l'idée ne nous était même pas venu, donc quand mon copain à prévenu sa famille que j'allais bientôt accoucher, ils ont accouru. 9 mois de grossesse c'est long et fatiguant, surtout que j'ai accouché après terme, j'ai été déclenché et j'ai eu 24h de travail qui se sont fini en césarienne... donc j'étais pas eu mieux de ma forme pour recevoir du monde. Si j'accouche le matin et que je me sent pas trop fatiguée, on négociera une visite éclair de nos parents, avec Morfalou, mais pas plus. 

  • On donnera des nouvelles autant que possible : Ma mère était tellement inquiète de ne pas avoir de nouvelle qu'elle a appelé la maternité... qui lui a dit que j'avais accouché. Et donc quand j'ai appelé tout le monde pour prévenir qu'elle était née, "Oui je sais, ta mère me l'a dit !" ... Cette fois on donnera des nouvelles régulièrement, qu'elle sache ou s'en en est qu'elle ne s'inquiète pas et du côté de la maternité, on leur demandera de ne rien dire et de nous passer le téléphone directement

  •  Le papa prendra son congé paternité de suite après la naissance : 1er enfant on savait pas trop ce que c'était le quotidien avec un bébé, du coup on s'est mis d'accord pour attendre début décembre pour qu'il est le mois complet à la maison. Grave erreur ! Avec deux enfants en bas âge, et surtout si je dois avoir une autre césarienne, je vais avoir besoin de son aide pour trouver mes repères


  •  On refusera la photographe de la maternité : On s'est fait avoir 2 fois, cette fois on a compris qu'ils profitaient de la faiblesse des jeunes parents. Pour l'aînée, ma soeur nous a fait les mêmes photos, on y voit que du feu. 


  •  On ne se laissera pas faire : Pour la première, on était de jeunes parents et on savait pas forcément comment faire. Même si chaque bébé est différent, je laisserai pas une pintade nous traiter de mauvais parents, si on a des difficultés.


  • Je prendrai plus de photo de moi enceinte : Ca c'est un de mes regrets de première grossesse : je l'ai tellement mal vécu, à cause du travail ou j'ai été harcelée, qu'ils ont presque réussi à me faire culpabiliser d'être tombé enceinte. Du coup j'avais hâte que ça se termine. Du coup je regrette un peu de pas avoir beaucoup de photos à lui montrer plus tard....

  •  Je ferai appel à une sage-femme : Trop de mauvaises expériences avec les gynécos, qui cette fois me pousse à faire appel à une sage femme. Apparemment sur le net, il y a eu beaucoup de retour comme quoi elles étaient beaucoup plus à l'écoute de la future maman... Pour les échos, pas le choix,  mais pour le reste je compte bien en profiter. Affaire à suivre !
  
  • J'irai vivre au pays des bisounours : Plus sérieusement, je tiens vraiment à vivre sereinement cette future grossesse, donc je lirai plus les articles sur les accouchement qui tournent mal, les fausses couches, les enfants mort-né... Je suis déjà flipée de nature, alors pas besoin de me rajouter du stress. Vous comprendrez mieux le mois prochain quan je vous raconterai mon accouchement ;) 
 
 

* Ce qu'on ferra à l'identique :

 

  •  Je donnerai le biberon : Honnêtement je suis une pro biberon à 100%. Pour moi cette solution ne présente que des avantages, et comme tout s'est bien passé pour Morfalou, je compte bien refaire la même chose avec le 2éme et je n'ai même pas l'intention d'essayer d'allaiter.


  •  Je le laisserai s'endormir contre moi : Après son biberon, je laissai ma fille s'apaiser contre moi, et une fois que j'étais sûre qu'elle dormait, je la déposé dans son lit pour qu'elle continue de dormir. Beaucoup dans l'entourage m'avait dit de pas le faire car quand j'allais reprendre le boulot, elle ne réussirai pas à s'endormir seule. Je les aient pas écouté, et j'ai eu raison, car en grandissant d'elle même, elle n'a plus ressenti le besoin de s'endormir contre moi, et arriver très bien à s'endormir toute seule dans son lit.


  •  Je le laisserai pleurer : Oui je sais, c'est très paradoxal avec le point d'avant, mais y'avait des moments, ou je lui est consacré une bonne partie de la matinée, et au moment ou il fallait que je fasse le repas ou le ménage, ou que j'avais tout simplement envie d'avoir un peu de temps pour moi, je la mettait dans le lit parapluie, ou dans le transat et elle pleurer. J'allais la voir et elle gazouiller tout sourire, et donc je repartais et elle apprenais à s'occuper toute seule. Pareil la nuit, ça m'est arrivé d'attendre 2-3 minutes avant d'y aller, + le temps de préparer le bibi...


  •  Il ira dans sa chambre dès le retour de la maternité : A moins que les travaux ne soient pas terminé, mais personnellement je trouve que c'est mieux qu'il s'habitue à dormir dans sa chambre dès le départ, et puis nous, ça nous permet de nous retrouver en toute intimi.


  • On pratiquera le co-dodo si besoin : La encore une fois, c'est contradictoire avec le point du dessus, mais c'est arrivé que Marfalou se réveille la nuit, et qu'on puisse pas la rendormir... sauf si elle venait dans le lit avec nous. On le faisait pas systématiquement car tout bébé j'avais peur de l'écraser et en grandissant en gigotait tellement qu'elle prenait plus de place que nous deux réunis !
 

* Ce dont je ne suis pas sûre :

 

  • Qu'on sera moins flippé :  Enfin surtout moi d'ailleurs, car doudou est un grand maître zen, quand moi je psychote pour un nez qui coule. Beaucoup dise qu'avec un 2éme c'est plus simple, qu'on est déjà passer par là, mais on oublie tellement vite... je suis même sûre de me rappeler comment on donne un biberon !  

    * Que je ne me ferai pas griller avant l'annonce officielle : Etant un chouilla superstitieuse, j'aimerai attendre la fin du 1er trimestre pour l'annoncer à tout le monde, mais déjà qu'en ce moment dès que je prononce les mots "2ème" tout le monde me demande "t'es enceinte ??" bah non mais je me projette dans le futur... et puis refuser un verre d'alcool, de la charcuterie, ne pas vouloir porter l'aînée... autant de signes qui peuvent mettre la puce à l'oreille

      


    * Ce que j'aimerai

     

    •   Accoucher par voie basse : J'ai mis longtemps à accepter d'avoir eu une césarienne, principalement parce que je l'avais pas envisagé. Le top pour un 2éme accouchement, serait d'avoir ma voie basse, ou alors à défaut savoir à l'avance que je vais avoir une césarienne histoire d'y être préparer....

     

     

Commentaires

  1. et comme le 2eme sera différent du 1er.... tu verras que cette liste risque de beaucoup changer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est fort possible ! C'est pour ça que c'est intéressant de le faire maintenant, comme ça je pourrai faire un avant/après

      Supprimer
  2. Ohhh c'est la Maternité qui avait annoncé la bonne nouvelle à ta mère ?!
    Tu devais être trop déçue de ne pas avoir pu l'annoncer toi-même... :-/

    Moi pour l'annonce de la naissance de ma fille j'étais dégoûtée... Je m'explique. Tout s'est passé tellement vite, que lorsque je me suis retrouvée avec ma fille dans mes bras en salle d'accouchement pendant 2h, on était tellement excités avec le papa qu'on a pris notre téléphone pour prévenir nos parents et mes deux grand-mères de la naissance. Pour les autres, on s'était dit que ça attendrait. Chez ma grand-mère, il y avait un ami de mes parents qui était là pour faire quelques travaux. Quand 2h plus tard j'étais enfin installée dans ma chambre, j'ai voulu annoncer la nouvelle à nos amis et autres membres de la famille via facebook (une annonce groupée c'était plus simple). En plus j'avais trop hâte d'annoncer le prénom que nous avions gardé secret durant toute la grossesse. Et là que vois-je ??? La femme du mec qui faisait les travaux chez ma grand-mère avait publié un message de félicitations sur MON mur, à la vue de tous, en annonçant non seulement la naissance de MA fille, mais aussi SON prénom !!! J'étais pas contente !!! D'autant plus que ce n'était même pas quelqu'un de proche. Pfff...

    Pour les photos enceinte, je m'étais dit la même chose que toi. Mais au final, je trouve qu'encore une fois je n'en ai pas pris assez... N'hésite pas à mitrailler ton bidou !!! ;-)

    Quant au photographe de la Maternité, je n'en voulais pas ! Je stressais un peu à l'idée qu'il passe et que je ne sois pas capable de refuser avec fermeté. Heureusement qu'il n'y en a pas qui passe là où j'ai accouché (je l'ai appris sur place) ;-) Ils ont dû comprendre que ça dérangeait les jeunes parents...

    En tout cas pour ton prochain je te souhaite que tout se passe comme tu le souhaites :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était quand même très indélicat de sa part... Je trouve que tant que l'annonce officiel sur les réseaux n'a pas été faite, on s'abstient ! Au pire il t'envoie un texto pour te féliciter ! ou de vive voix, mais il le balance pas comme ça ! C'est sacrément casse pied, car c'est genre LE moment que tu attends toute ta grossesse et on te le vole ! Je comprend ta haine !

      Merci c'est gentil ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire