Terrible two, est ce toi qui toque à ma porte ?

 Afficher l'image d'origine


Oui je crois bien. Je t'ai pas invité pourtant, mais t'as débarqué un beau jour et voilà que tu t'incruste l'air de rien et je te soupçonne très fortement d'être à l'origine de la crise de rébellion de ma fille. Mais si tu sais ce petit être tout mignon qui pleurer que quand quelque chose la gênait vraiment et pas sans raison.

 

Il fut une époque ou dès que l'on disait "non" elle s'arrêter net et on avait même d'excellent retour des nounous et de nos proches qui nous disait que ça se voyait qu'elle était cadrer à la maison. Le bon vieux temps moi je vous dit. Déjà il y a eu la crise des 18 mois ou "bébé commence à s'affirmer" qu'il a dit le monsieur et on a eu droit au premier caprice en publique, à la caisse d'un magasin bondé, j'ai eu la honte de la vie ce jour là. Tout le monde me disait "surtout il ne faut rien lâcher, tu verras d'ici un mois ou deux ça lui passera !"

 Est ce que c'est passé ? Pas vraiment. Ça s'est atténué avant de revenir à la charge avec une amplitude multiplié par x1000 et cette fois ci, j'ai beaucoup plus de mal à gérer. A chaque contrariété elle pique une crise. "Tu viens chéri, on va changer la couche !" "Nooooon" et elle part à l'autre bout de la pièce. Quand il faut s'habiller, c'est la guerre, elle s'enlève de suite les vêtements que je viens de lui mettre, quand on lui dit "non" elle se met à hurler, et dernièrement son nouveau jeu c'est de se planter à quelques pas de la maison, de ne pas bouger quand je l'appelle et de partir en courant dès que je m'approche. Quand on va faire les courses, elle se met à crier en plein magasin, pas par caprice mais pour le jeu. Heureusement elle est encore à un âge ou ça fait sourire les gens, mais pas question de la laisser faire. Et puis quand madame trouve que ça stagne un peu, elle nous fait une tentative d'évasion façon prison break version caddie de course. D'ailleurs une fois, elle est même tombé en arrière dans le caddie ! Heureusement il était plein, et les manteaux ont bien amortie la chute. Est ce qu'elle s'est fait peur ? Oui. Est ce que ça l'a vaccinée ? Non. C'est une cascadeuse en herbe ma fille.

Afficher l'image d'origine 

Et puis juste histoire de pousser le vice un peu plus loin, elle a commencé sa mini crise d'ado révolté pile au moment ou le papa à commencer à la saison agricole et fait des heures en veux tu en voilà, et où moi je suis crevée et lassé d'être tout le temps à la maison. A se demander si elle en joue pas ! Mes nerfs sont mis à rude épreuve, et même parfois je craque je lui crie dessus, mais après je m'en veux. Autant vous dire que les journées sont trèeeeees longues et que le soir je suis pressée de la lourder au lit #BouhhhMauvaiseMère
D'ailleurs, l'autre jour elle a fait son premier tout au coin, car la chipie s'est amusé à jeter la nourriture par terre en me regardant droit dans les yeux.
1 avertissement, 2 avertissements et au 3éme ça a été le coin. #ReBouhhhMauvaiseMère
Dans tout ça, ce qui m'embête le plus, c'est que j'ai l'impression de ressembler à toutes ces familles qu'on voit dans Super Nanny ou les parents tentent désespérément de se faire obéir de leur enfant mais ceux ci font tout pour les rendre chèvre !
Je tiens bon, je cède pas, le papa m'appuie quand il est là, mais c'est pas évident, j'ai hâte que cette période se termine !

Avez vous déjà été confronté au terrible two ?


.

Commentaires

  1. j'ai pas grand chose à dire à part : courage ! ma pucinette a fait le même genre mais plutôt à 3 ans elle. c'est marrant car c'était au moment ou super nanny (la bonde) a cassé sa pipe. M6 passait les redifs en boucle, et du coup bah mine de rien ça m'a aidé ! je me suis dit : arrête de menacer, et punis !! donc non tu n'es pas une mauvaise mère parce que tu la mets au coin, ça serait plutôt l'inverse !!! le subconscient profond de ta fille te remercie de la punir, pour lui apprendre les limites.. (consultation psy de comptoir bonjour !!) bon ça devrait finir par passer, enfin toi qui lit mes billets j'espère que je ne te désespère pas trop, il y a des périodes de calme quand même !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Son subconscient très profond alors mdr Me désespérer pourquoi ? A part ton p"tit poulet qui traverse une mauvaise période, sinon ils ont l'air calme tes enfants !! Non ? :)

      Supprimer
  2. Mon fils a 20 mois et il s'affirme depuis déjà un mois ou deux. Étant en fin de grossesse, c'est épuisant pour moi car il ne m'écoute plus comme avant. En plus j'ai du mal à bouger et il ne cesse de me faire me lever pour l'empêcher d'ouvrir les placards ou tiroirs que je n'arrête pas de lui dire de ne pas toucher... Il le fait exprès, il a bien vu que je ne me levais plus du tac au tac comme avant ! (ça va lui faire tout drôle quand j'aurai accouché et que j'aurai retrouvé possession de mes moyens ^^) A lire ton article, je vois que je ne suis pas au bout de mes peines... Ces prochains mois vont être pires... En tout cas, je te souhaite beaucoup de courage (et de patience) pour surmonter cette période difficile. Espérons que cette crise passe rapidement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'il en profites ce sera plus la même chose après :p J'ai vu sur ton blog que ton fils à exactement le même âge que ma fille a quelques jours près. :) Mais je pense qu'ils doivent choisir leur période pour se rebeller, car mine de rien ils le ressentent dès que quelque chose ne tourne pas rond... Courage à toi aussi, avec ces chaleurs ca doit pas être évident!

      Supprimer
  3. Chez nous aussi le terrible two semble pointer son nez ... Entre les crises d'oppositions - mais tu sais pourquoi il pleure - et celle que t'as pas vu venir, dur de savoir comment réagir ... En ce moment, c'est sa spécialité : je me laisse tomber au sol et je hurle, comme ça ... si quelqu'un a une idée sur la réaction approprié? parce que bon, là, je me vois pas me mettre à sa hauteur et lui expliqué le pourquoi du comment, je ne sais pas moi-même le pourquoi justement XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pas une spécialiste, mais peut être essayer de lui expliquer que c'est pas bien de faire des crises comme ça, que les grands garçons ne crie pas ? :)

      Supprimer
  4. Je suis en plein dedans aussi ! Courage, on y passe tous... Hier elle a hurlé parce qu'elle ne voulait pas mettre les chaussures que je voulais lui mettre. Mais THE crise de fin du monde quoi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ Mdr pour peu que tu sois pressée, ca met la haine ! Elles étaient en feu ses chaussures ? lol

      Supprimer
  5. On a été confronté aux terrible Two voire Three! Chucky (d'où son surnom) a été très très dur de 18 mois à deux ans et demi.... Infernal, à donner des coups de pieds dans les portes, à se rouler par terre et faire des colères monstrueuses....A nous faire pleurer. Il s'est bien calmé même s'il ça reste un enfant turbulent. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'est calmé tout seul ou tu avais une méthode en particulier ?

      Supprimer
  6. Bonjour
    un livre m'a bcp aidée à comprendre, supporter et gérer le "terrible two" (3 filles de 7,5 et 2...) : c'est "J'ai tout essayé" de Isabelle Fillozat. Il y a des situations réelles, décrite avec de l'humour et des dessins et l'auteur propose des solutions concrètes et constructives.
    bonne chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller regarder ça, merci beaucoup :)

      Supprimer
  7. Non pas encore ! Il est encore trop petit je pense :)

    RépondreSupprimer
  8. Mon fils est toujours dans cette période et il n'y a qu'une chose à dire : courage. C'est une période ingrate où on passe son temps à faire la mégère, mais c'est normal pour le développement de l'enfant. Je te conseille le même bouquin que Véronique et Adrien, qui aide à relativiser et donne des cas pratiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ingrate c'est peu de le dire !!! Elle me pousse tellement à bout que je veux surtout pas entendre parler d'éducation bienveillante ......Je vais me renseigner sur ce livre merci :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire