Articles

Comment leur faire comprendre ma souffrance ?

Quand ma fille est née, j'étais euphorique pour tout ce qui concerne l'univers de la grossesse et les nouveaux-nés. Je trouvais que la maternité était fabuleux (et c'est toujours le cas) et j'avais envie que tout le monde connaisse ma joie. A chaque fois que je voyais passer un ventre rond j'étais émue, voir attendrie car je savais que la future maman allait bientôt vivre la même chose que moi. J'avais à la fois envie de parler avec des gens expérimentés et à la fois avec des futurs maman pour leur donner tous les conseils possibles et leur dire qu'elles s'apprêtent à vivre quelque chose de fabuleux.
Puis l'envie du 2éme c'est fait ressentir et j'attendais qu'une chose c'était le moment ou je pourrai enfin arrêter ma pilule. Même si ça a pris plusieurs mois, j'ai tout de même bien vécue cette attente car j'avais une date butoir, et j'étais persuadée de tomber enceinte presque de suite comme pour l'aînée. Au moment où …

Les musiques de ma vie

Cette fois on y croit (ou on essaie)

La contraception c'est mon affaire !

Je suis accro à ce dessin animé, est-ce grave Docteur ?

Mon entretien d'embauche loupé

Ma poitrine, mon calvaire

Son corps, ses règles

Le burn-out de la recherche d'emploi

Wishlist spéciale Mariage

Motricité libre, on fait ce qu'on peut !

L'argent fait-il le bonheur ?

Comme une envie de tout recommencer